Dites nous dans les commentaires ce que vous voulez mettre (ou avez déjà mis) en place pour favoriser le plaisir dans les apprentissages et téléchargez gratuitement votre fiche exercice !

528 Commentaires

  1. Bonjour et merci pour vos videos

    enseignante en primaire en France, j’utilise les neurosciences en classes, la pedagogie cooperative , les intelligences multiples et vos videos sont un excellent support pour partager avec mes collègues et les enfants.
    Donc plus de bienveillance encore, de sorties à l’exterieur, de partage et de gestion des émotions ( projet en arts visuels avec des enfants d’ULIS )
    J’ai hate de découvrir les vidéos 3 et 4 .
    Merci pour ce partage
    Catherine N

  2. Video très interessante,et m’aide à comprendre mieux : »mais pourquoi mon fils est-il si vite déconcentrer? »
    il a vraiment un sur plus d’énergie, je dois donc favoriser les sorties.
    Merci pour ces conseils

  3. Bonjour

    Je suis enseignante en maternelle. Cette vidéo, me conforte dans l’idée de réaliser des petites randonnées avec mes élèves dans la nature sans craindre de perdre du temps… Je travaille dans un préfabriqué un peu bruyant et trop petit. Ces sorties seraient vraiment bénéfiques pour les enfants… Rien ne m’empêcherait de travailler tout ce qui est en rapport avec la découverte du monde, à l’extérieur de l’école. En quoi suis-je réticente? Quels sont les obstacles ? Voilà l’exercice qui m’attend : répondre à ces questions ( et à d’autres) puis éventuellement , préparer, planifier et organiser les futures expéditions.

    Très bonnes vidéos, simples, claires et concises.

    Merci

    • Waouw, c’est ce qu’on appelle passer de la théorie à la pratique ! Si tous avaient cette capacité à passer à l’action, nos enfants et leurs enseignants seraient tous heureux à l’école 🙂

  4. Bonjour à tous,
    pour ma part, nous sommes en école à la maison depuis 2 mois et je commence mes séances de travail avec mes filles par la météo du jour et leur « météo intérieure ». elles adorent car elles se sentent comprises et reconnues dans ce qu’elles sont et ce qu’elles ressentent. Et c’est le départ pour une belle séance de travail et de COMPLICITE.
    Exemple: ce matin même, ma fille aînée était très en colère car elle n’était pas prête à l’heure. Elle trop joué aux playmos au lieu d’aller se coiffer et s’habiller. Elle a exprimé sa colère. On a pris ensemble « la roue des émotions » qui définissent les sensations de la colère, ses causes et ses besoins, on avait ce qu’il fallait pour l’émotion RECONNUE! redescende, et la séance de travail s’est remarquablement déroulée…
    Pour celles que ça intéresse: http://apprendreaeduquer.fr/roue-des-emotions-enfants/

  5. Merci beaucoup pour ces idées, j’essaye toujours d’encourager les enfants et on travaille sur les émotions, je vais essayer de mettre un peu plus de nature, et je me demande comment donner suffisamment de temps à ceux qui en ont besoin sans frustrer ceux qui terminent vite et qui veulent passer à autre chose

  6. Bonjour Anne Estelle,
    Je regarde avec beaucoup de bonheur vos vidéos. Je suis deux fois grand-père et j’ai à cœur de participer aux apprentissages de mes petits enfants.
    Je compte encore plus explorer la nature environnante pour éveiller leur curiosité et répondre à leur questionnement.
    Par ailleurs j’ai fait carrière dans les formations par alternance et je souhaiterais que tous les formateurs puissent bénéficier de la mise en mots et en image de vos concepts et conseils.
    Belle journée et merci encore pour votre esprit de partage…
    Jean-Luc

    • Merci à vous pour vos retours, et pour l’investissement et le coeur pour vos petits enfants. C’est vraiment chouette comme état de coeur 🙂 Merci pour eux ! Amicalement, Anne-Estelle

  7. Bonjour,
    D’abord, un grand merci Anne-Estelle pour tous ces outils que tu mets en place pour nous permettre d’être de meilleurs accompagnateurs, plus conscients, auprès de nos enfants. Ces vidéos synthétisent parfaitement les bases d’une pédagogie saine, merci.
    Parmi les 6 moyens de favoriser l’apprentissage, j’ai été interpellée par le fait de laisser du TEMPS à mon aînée. Comme elle présente souvent de la facilité, je me rends compte que je lui propose parfois de nouveaux apprentissages trop vite, sans m’être assurée que la base était bien assimilée… Quelle belle démarche s’ouvre à moi avec vos outils!

    • C’est super de pouvoir mettre le doigt sur quelque chose qui ne nous avait jamais interpellé avant. Et ça m’arrive de plus en plus souvent. C’est génial quand on décide de ne pas tout prendre pour acquis mais de toujours chercher à s’améliorer… le résultat c’est qu’on y arrive (et qu’on trouve toujours du boulot pour encore s’améliorer) 🙂

  8. Bonjour,

    Mon fils de 7 ans a des difficultés sur la lecture et l’écriture. et Grâce à votre premier vidéo, j’ai pu prendre du temps pour me questionner sur la même de l’accompagner sans le mettre en difficultés.

    Votre deuxième vidéo va me permettre de poser un cadre rassurant afin de mieux l’accompagner.

    Je vous remercie de nous faire partager votre expérience.

    Merci encore,

    dans l’attente de vous lire et voir.

  9. Bonjour Anne-Estelle,

    enseignante documentaliste, je commence à développer les intelligences multiples et la gestion des émotions avec mes élèves de collège et donc vos vidéos me permettent d’avoir d’autres supports à tester et à expérimenter. De plus, je suis maman de 3 enfants et donc je vais essayer de mettre cela en pratique avec mes propres enfants.
    Merci et vivement la suite

  10. Bonjour,
    Je commence l’IEF avec mes enfants et cette vidéo me soulage quant à ce que j’ai commencé à mettre en place : respect du rythme de chacun, respect des autres, no stress…. Nous essayons d’aller dans la nature (en foret) au moins une fois par semaine (mais pas évident en hiver…). Je vais cependant essayer de faire entrer un peu plus de nature à la maison dans ce cas, comme vous l’indiquez.
    Gaelle

  11. Bonjour et merci pour cette vidéo inspirante!
    Je vais commencer l’IEF en janvier pour ma fille de 9 ans! Je vais intégrer plus d’écoute, de confiance et de nature! Merci encore

  12. Merci pour cette super vidéo. Je compte mettre encore plus l’accent sur le temps pour les apprentissages de mes apprenants. Je suis formatrice en alphabétisation pour une clientèle avec légère déficience intellectuelle, et le temps peut être un élément important pour augmenter ou bloquer leurs apprentissages. Je compte y travailler.

    Bonne journée!

  13. Bonjour et merci pour vos vidéos,
    J’ai commencé avec mon fils de 5 ans et demi l’école à la maison, depuis septembre.
    Cela s’est fait peu de temps après la rentrée, car décidément il ne me semblait pas heureux à l’école.
    Ceci dit, je n’avais rien préparé du tout avant d’entamer l’IEF ! Pour moi je sentais qu’il avait avant tout besoin de s’apaiser.
    Nous faisons donc beaucoup de jeux et je le vois réfractaire dès que je lui propose un cahier ou des feuillets pour apprendre à tracer des lettres, même le dessin le dégoûte, alors qu’avant d’aller à l’école il dessinait et peignait beaucoup avec moi (lors de mon congé parental).
    Cependant l’autre jour il a spontanément dessiné dans la salle d’attente d’un médecin, cela ne lui était pas arrivé depuis des semaines quand je lui proposais !
    Et chaque jour il pose de plus en plus de questions, « dis maman, 4+3 ça fait 7 ? » ou sur tous types de sujets.

    Pour l’instant il ne fait pas très beau, mais les sorties m’importent beaucoup, A chaque saison je fais avec eux une déco nature.
    merci encore !

    • Laissez lui le temps de redécouvrir le plaisir d’apprendre. C’est tout ce dont il a besoin. C’est pas facile en tant que parent de voir son enfant refuser quelque chose qu’il aimait avant parce qu’il en a été dégoûté, mais ça va revenir. Il est jeune. Merci pour lui, d’avoir fait ce choix en tous cas 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires