Dites nous dans les commentaires ce que vous voulez mettre (ou avez déjà mis) en place pour favoriser le plaisir dans les apprentissages et téléchargez gratuitement votre fiche exercice !

507 Commentaires

  1. Bonjour et merci pour vos videos

    enseignante en primaire en France, j’utilise les neurosciences en classes, la pedagogie cooperative , les intelligences multiples et vos videos sont un excellent support pour partager avec mes collègues et les enfants.
    Donc plus de bienveillance encore, de sorties à l’exterieur, de partage et de gestion des émotions ( projet en arts visuels avec des enfants d’ULIS )
    J’ai hate de découvrir les vidéos 3 et 4 .
    Merci pour ce partage
    Catherine N

  2. Video très interessante,et m’aide à comprendre mieux : »mais pourquoi mon fils est-il si vite déconcentrer? »
    il a vraiment un sur plus d’énergie, je dois donc favoriser les sorties.
    Merci pour ces conseils

  3. Bonjour

    Je suis enseignante en maternelle. Cette vidéo, me conforte dans l’idée de réaliser des petites randonnées avec mes élèves dans la nature sans craindre de perdre du temps… Je travaille dans un préfabriqué un peu bruyant et trop petit. Ces sorties seraient vraiment bénéfiques pour les enfants… Rien ne m’empêcherait de travailler tout ce qui est en rapport avec la découverte du monde, à l’extérieur de l’école. En quoi suis-je réticente? Quels sont les obstacles ? Voilà l’exercice qui m’attend : répondre à ces questions ( et à d’autres) puis éventuellement , préparer, planifier et organiser les futures expéditions.

    Très bonnes vidéos, simples, claires et concises.

    Merci

    • Waouw, c’est ce qu’on appelle passer de la théorie à la pratique ! Si tous avaient cette capacité à passer à l’action, nos enfants et leurs enseignants seraient tous heureux à l’école 🙂

  4. Bonjour à tous,
    pour ma part, nous sommes en école à la maison depuis 2 mois et je commence mes séances de travail avec mes filles par la météo du jour et leur « météo intérieure ». elles adorent car elles se sentent comprises et reconnues dans ce qu’elles sont et ce qu’elles ressentent. Et c’est le départ pour une belle séance de travail et de COMPLICITE.
    Exemple: ce matin même, ma fille aînée était très en colère car elle n’était pas prête à l’heure. Elle trop joué aux playmos au lieu d’aller se coiffer et s’habiller. Elle a exprimé sa colère. On a pris ensemble « la roue des émotions » qui définissent les sensations de la colère, ses causes et ses besoins, on avait ce qu’il fallait pour l’émotion RECONNUE! redescende, et la séance de travail s’est remarquablement déroulée…
    Pour celles que ça intéresse: http://apprendreaeduquer.fr/roue-des-emotions-enfants/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires